Réunion Island Forever
Bienvenue sur Réunion Island Forever.
Dans ce forum, je vous parlerais un peu de mon île et vous trouverez aussi d'autres rubriques et beaucoup d'autres choses que je vous laisse découvrir.
Je vous souhaite donc une bonne visite sur mon site
Derniers sujets
» Les thermes
par Séverine Mer 28 Mar - 21:27

» Blanche Pierson
par Séverine Mer 28 Mar - 21:26

» Leconte de Lisle
par Séverine Mer 28 Mar - 21:24

» Le voile de la mariée
par Séverine Ven 25 Mar - 21:34

» Les 3 Salazes
par Admin Ven 25 Mar - 11:45

» Le cirque de Mafate
par Admin Ven 25 Mar - 11:41

» Le cirque de Salazie
par Admin Ven 25 Mar - 11:32

» Grand-mère Kalle
par Admin Ven 25 Mar - 11:20

» Evariste de Parny
par Admin Ven 25 Mar - 1:02

» Juliette Dodu
par Admin Ven 25 Mar - 0:56

» Jules Hermann
par Admin Ven 25 Mar - 0:52

» François de Mahy
par Admin Ven 25 Mar - 0:48

» Sarda Garriga
par Admin Ven 25 Mar - 0:44

» Mahé de Labourdonnais
par Admin Ven 25 Mar - 0:40

» Edmond Albius
par Admin Ven 25 Mar - 0:36

» Les différentes populations à la Réunion
par Admin Ven 25 Mar - 0:31

» Son histoire
par Admin Ven 25 Mar - 0:02

» L'affaire Sitarane
par Admin Jeu 24 Mar - 23:44

» je me présente
par Admin Jeu 24 Mar - 23:27

» Acceptation du réglement
par Admin Jeu 24 Mar - 23:22


Evariste de Parny

Aller en bas

Evariste de Parny

Message  Admin le Ven 25 Mar - 1:02

Né en 1753, tout juste un an avant Bertin, il est également fils d’officier. Il part, toujours comme Bertin, en métropole en 1763 avec deux de ses frères pour parfaire son éducation à Rennes. A force d’établissement religieux, il sentira la vocation en lui et fera jusqu’à 6 mois de noviciat avant de faire marche arrière pour suivre comme ses frères la voie paternel, celle des armes.
Il va alors fonder avec ses amis militaires, dont Bertin, la « Caserne », sorte de repaire de poètes. Il entre dans la garde du roi, et devient donc un familier du milieu courtisan. Il retourne à l’île Bourbon (La Réunion) en compagnie d’un de ses frères, leur père veut les faire travailler à l’entreprise familiale (élevage, canne à sucre, café) préparant ainsi sa relève. Mais Parny ne l’entend pas ainsi, et profite de son élégance et de sa position de courtisan parisien pour séduire une jeune fille à qui il donne des cours. Cette liaison donnera naissance à son œuvre la plus connue, les « poésies érotiques ». Mais le poète commence déjà à se lasser de Bourbon, et à regretter de plus en plus sa vie parisienne. Il revient donc à Paris en 1776, l’âme en peine de n’avoir pu épouser la jeune fille dont il était tant épris. En effet, son père refusa qu’il épouse une roturière. Il se met alors à composer comme son ami Bertin des poèmes plus romantiques.
A la mort de son père en 1783, il rentre à Bourbon pour s’occuper des affaires liées à la succession. En 1785, il ira en Inde ,celle-ci lui dévoilera bien des charmes ,qui lui inspireront « les chansons madécasses ». De retour en France en 1787, il est accueilli avec tous les honneurs à la cour. Mais la révolution frappe en 1789, et il se retrouve, comme beaucoup d’autres nobles de l’époque, ruiné. Heureusement en 1796 il accepte un poste au ministère de l’instruction publique. Il publiera bon nombre d’ouvrages jusqu’en 1810, mais aucun n’aura la fougue et la ferveur des « Poésies érotiques ». Après la restauration, il retombe dans la misère. Il mourra en 1815.
avatar
Admin
Admin

Féminin Messages : 123
Points : 389
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 53
Localisation : ile de la réunion

Voir le profil de l'utilisateur http://reunion-island.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum