Réunion Island Forever
Bienvenue sur Réunion Island Forever.
Dans ce forum, je vous parlerais un peu de mon île et vous trouverez aussi d'autres rubriques et beaucoup d'autres choses que je vous laisse découvrir.
Je vous souhaite donc une bonne visite sur mon site
Derniers sujets
» Les thermes
par Séverine Mer 28 Mar - 21:27

» Blanche Pierson
par Séverine Mer 28 Mar - 21:26

» Leconte de Lisle
par Séverine Mer 28 Mar - 21:24

» Le voile de la mariée
par Séverine Ven 25 Mar - 21:34

» Les 3 Salazes
par Admin Ven 25 Mar - 11:45

» Le cirque de Mafate
par Admin Ven 25 Mar - 11:41

» Le cirque de Salazie
par Admin Ven 25 Mar - 11:32

» Grand-mère Kalle
par Admin Ven 25 Mar - 11:20

» Evariste de Parny
par Admin Ven 25 Mar - 1:02

» Juliette Dodu
par Admin Ven 25 Mar - 0:56

» Jules Hermann
par Admin Ven 25 Mar - 0:52

» François de Mahy
par Admin Ven 25 Mar - 0:48

» Sarda Garriga
par Admin Ven 25 Mar - 0:44

» Mahé de Labourdonnais
par Admin Ven 25 Mar - 0:40

» Edmond Albius
par Admin Ven 25 Mar - 0:36

» Les différentes populations à la Réunion
par Admin Ven 25 Mar - 0:31

» Son histoire
par Admin Ven 25 Mar - 0:02

» L'affaire Sitarane
par Admin Jeu 24 Mar - 23:44

» je me présente
par Admin Jeu 24 Mar - 23:27

» Acceptation du réglement
par Admin Jeu 24 Mar - 23:22


Fusillade à Lake District

Aller en bas

03062010

Message 

Fusillade à Lake District




La police tente de percer les motivations du tueur
Dispute avec des collègues, différend familial: la police britannique tentait jeudi de déterminer ce qui a poussé un paisible chauffeur de taxi à tuer 12 personnes avant de se donner la mort dans la région des Lacs (nord-ouest), plongeant le pays dans la stupeur.

La police a annoncé jeudi matin avoir achevé ses recherches des routes que Derrick Bird, 52 ans, divorcé et père de deux enfants, a empruntées ou aurait pu emprunter pendant son périple meurtrier de plus de trois heures mercredi matin dans l'ouest de la province de Cumbrie, l'une des plus touristiques du pays.

"Nous ne nous attendons pas à trouver d'autres victimes", a-t-elle précisé.

Treize personnes ont trouvé la mort, dont Bird qui s'est apparemment suicidé, et 11 personnes ont dû être transportées à l'hôpital.

Six d'entre elles s'y trouvaient toujours jeudi après-midi, dont deux dans un état "grave" mais "stationnaire", a précisé à la presse un porte-parole des services hospitaliers, soulignant qu'aucun enfant ne faisait partie des victimes.

Plus d'une centaine de détectives tentaient d'établir la séquence précise des événements de la veille, passant au crible "trente scènes de crimes".

La police a publié la liste des endroits où Derrick Bird a déchargé ses armes, une carabine à lunettes 22 long rifle et un fusil. Il a tiré dans 19 endroits et tué dans dix d'entre eux.

Il était détenteur d'un permis depuis 1995 pour le fusil et depuis 2007 pour la carabine, a précisé la ministre de l'Intérieur Theresa May devant les députés, annonçant qu'elle accompagnerait vendredi le Premier ministre David Cameron dans la région meurtrie.

M. Cameron a reconnu que la tuerie allait certainement relancer le débat sur la détention d'armes à feu. "Mais, dans ce pays, nous avons certainement l'une des législations les plus strictes au monde en matière de contrôle des armes à feu et nous ne devrions pas avoir l'automatisme de penser qu'il peut y avoir une solution législative ou réglementaire instantanée", a-t-il estimé.

Sur le terrain, les enquêteurs concentraient leurs efforts sur les motivations de celui qui est décrit par ses proches comme quelqu'un de "tranquille".

L'idendité des victimes pourrait lever une partie du voile mais la police n'a révélé qu'un nom jeudi matin: Kevin Joseph Commons, un avocat de 60 ans. Selon la presse britannique, il était l'avocat de la famille Bird.

Plusieurs journaux écrivent notamment que Derrick Bird aurait commencé son périple meurtrier en tuant son frère jumeau David, à cause d'un différend portant sur le testament de leur mère, toujours en vie.

Derrick Bird aurait également pris pour cible trois chauffeurs de taxi de Whitehaven avec lesquels il aurait eu un différend la veille. Deux seraient morts et un troisième aurait été blessé, selon la presse.

"Il y a eu une dispute à la station de taxi au sujet de la prise de passagers en queue de file, au lieu de les envoyer vers la tête de station", a expliqué un patron de compagnie, sous couvert d'anonymat.

L'un de ses collègues a raconté au tabloïde The Sun que le chauffeur de taxi avait dit à ses interlocuteurs : "il va y avoir un carnage demain".

Selon le Sun, il aurait également abattu son ancien patron à la centrale nucléaire de Sellafield, fermée plusieurs heures mercredi pendant la chasse à l'homme et dont il aurait été licencié pour vol il y a sept ans.

Les autres personnes tuées se seraient simplement trouvées sur son parcours: une retraitée distribuant des catalogues, un jeune homme qui taillait une haie et dont le frère aurait été sélectionné dans l'équipe de rugby à XIII d'Angleterre, ou encore un cycliste.
avatar
Admin
Admin

Féminin Messages : 123
Points : 389
Réputation : 0
Date d'inscription : 11/03/2010
Age : 54
Localisation : ile de la réunion

Voir le profil de l'utilisateur http://reunion-island.monempire.net

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum